mardi 19 août 2008

Mercredi 20 Aout - Montréal

Il est là !
Après l'attente, le voilà.
Une clope dans le creux d'une main
Un regard buté sur un trottoir.
Sans bruit, Il est là...
Je reste cet éternel adolescent pré-pubaire,
Qui ne sais ni que dire, ni que faire.
Accompagné de ma terreur, je tente vaguement d'être
Sans avoir été...(Je sais !)
Je me saoule de Bashung dans le bus de nuit en rentrant.
Et je pleure de terreur encore une fois.
Et pourtant, Il est là.
Demain, je quitterais ma terreur, le temps d'un verre
J'irai sur le monde royal et demain soir, je partirai.
Je ne comprends pas vraiment tout.
Il est là et je pars.
La terreur me bouffe et je reste.
Je me verrouille le ventre, je serre Léopold contre moi.
Tu sais, je vais te faire une confidence, j'aime pas les gens bourrés.
Je fais des rêves parfois, dans un cottage, quelques part en Ecosse,
Perdu dans une bibliothèque trop grande pour moi,
Mancini à n'en savoir que faire,
Et puis rien, juste rien tout autour.
Je suis un putain de solitaire.
Avec ce bleu étrange dans le ventre quand je suis avec les autres.
Je m'accroche tant que je peux à ce que je n'ai pas.
Alors, Il est là.
Et il est venu comme ça, sans rien.
Juste pour venir.
Alors, dites lui que San Francisco, c'est bien.
Que j'aurais un petit cottage, qu'il y aura Mancini et de l'alcool sur mes lèvres.
J'ai tellement rêver ce voyage qui commence en hécatombe dans mes yeux.
Je ne sais plus où être.
Il est là et je l'attendais.
Il est là et c'est bien...

4 commentaires:

Soeur Mystrah a dit…

Elle disait ceci, la Dame en noir:
"A chacun sa révolution
et a chacun son dérisoire
Moi je fais la guerre en chansons
Je n'entrerais pas dans l'histoire
j'entends la foule qui crie mon nom
Lily Passion, Lily Passion
et j'entre dans la fosse aux lions
c'est ma vie, c'est ma déraison
J'ai peur
Mais j'avance quand même
car j'aime!"
ton ami

Sitah a dit…

J'aime tes textes, Martini :')

Tu nous manques !

Mme Hervé a dit…

Les premiers jours sont une éternité. La jeunesse n'empêche pas la fatigue : hihihi ! Je me prends au plaisir de te suivre.

Derrière la nouvelle scène, on a dessiné un capitonnage très kistch, argenté.

Ce soir j'ai conçu une soirée "Bal Tango Passionnel" avec des jspotes. J'ai trouvé un prof de chant pour la folle académie.

Tu en as pas mal d'idées à glaner dans ta solitude. Mais on ne sera jamais loin !

cz75gsc a dit…

Tu sais, moi je suis de montréal, et je suis tombé sur ton blog par hasard.

Qu'est-ce qui t'as tant fait peur ici?